Le minimaliste japonais

J’ai toujours aimé la philosophie zen japonaise. Pour les Japonais, le minimalisme est un art de vivre qui se cultive tout au long de sa vie. Ils croient que les pièces bien rangées et claires ont un effet apaisant sur le corps. Et je dois l’avouer, je suis conquise par la sobriété des lignes épurées du minimalisme japonais moderne.

Le minimalisme est le résultat d’un long processus de bien-être intérieur (dont le désencombrement et le rangement font partis intégrantes). 

Le minimalisme, c’est la liberté de ne plus se sentir obliger de posséder. Car ce que nous possédons nous possède encore plus. Nous laissons entrer dans nos vies des objets futiles et encombrants qui prennent non seulement notre espace mais également notre temps et nos pensées (ménage, rangement, tri, poussière, et j’en passe).

Le minimaliste, c’est une philosophie de vie qui consiste à vivre avec le minimum matériel, afin d’avoir plus de temps à consacrer à être.

Le superflu est éliminé pour respecter la devise « less is more » de Mies van der Rohe, Que l’on peut traduire par simplifier sa vie pour mieux l’enrichir.

Notre mode de vie souffre de la surconsommation et notre planète aussi. Nous ne prêtons plus d’attention aux choses qui nous entoure. Nous ne les voyons plus, ne les apprécions plus. Cette sur-abondance a fait de nous des êtres « insensibles » au détail.

1d736f1604c5d39dd2818fa43ba07020
« Consumerism Sucks », Ben HEINE, caricature minimaliste illustrant le système consumériste dans lequel nous vivons, système que le minimalisme remet en question.


Au delà de l’aspect esthétique, qui se traduit par les lignes pures, la forme simple, un espace ouvert, la lumière et les matériaux naturels. Le minimalisme est le mode de vie qui m’a progressivement mené à réduire mes déchets et à repenser ma consommation au quotidien (A lire comment j’ai diminué mes déchets). Le minimalisme est un pied de nez à la consommation de masse.

 


Cliquez sur l’image pour lire la suite…

l

danshari640

i


Attention les yeux, minimalisme, s’abstenir ! J’ai parfois des relans de folie. Cette peinture de Takashi Murakami reflète parfaitement cet état. 🙂

Takashi Murakami

Publicités

Publié par

zita home

Organisatrice d'intérieure formée à la psychologie de l'habitat et à la valorisation immobilière, je me consacre au bien être dans l'habitat. Découvrez mon univers inspiré par les tendances scandinave, vintage, minimaliste, zéro déchêt... et un peu geek.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s