Le jour où j’ai vendu ma commode

Lorsque l’on accumule beaucoup de meubles (ou d’autres objets), il est bon de s’interroger sur l’origine de ces derniers. Faire le parallèle entre un objet et sa vie peut aider à y voir plus clair et à entamer un vrai travail de désencombrement. 

L’exemple de ma commode vintage.

A l’époque, je venais de repenser la décoration de la troisième chambre de notre habitation. Inconsciemment, je me suis orientée vers une chambre d’enfant. La taille de la pièce s’y prêtait bien. Et je ne mettais jamais cacher vouloir un autre enfant. Après tout, pourquoi acheter une maison avec trois chambres ?


Dans mon croquis, cette commode vintage était parfaitement intégrée. Elle ne quittait plus mon esprit. Jusqu’au jour où je l’ai trouvée
sur le bon coin.

Traduction (ceci est une lecture de la situation que j’ai faite à posteriori et non sur le moment présent)

  • Mon croquis était la projection de mon désir d’enfant.
  • L’acquisition de cette commode voulait dire que je me sentais prête. Je me projetais aisément dans l’idée d’avoir ce deuxième enfant.
  • Inconsciemment, je voulais concrétiser mon désir d’enfant en lui offrant ce meuble que j’aurai retapé.

 

A la base, c’est un modèle en formica marron foncé. Esprit année 60/70, à retaper, ses formes et sa robustesse me plaisaient beaucoup. Le travail pouvait enfin commencer.
Je me suis donc appliquée : léger ponçage, peinture d’accroche et application de la peinture.

Seulement, plus je m’approchais de la fin, plus je traînais. Je repoussais continuellement les choses. De plus, je venais de reprendre mon travail à temps plein… alors l’excuse était toute trouvée.

Traduction (ou le parallèle avec ma vie) :

  • A cette même période, mon conjoint m’a avoué ne pas être prêt pour un autre enfant.
  • Ressentant cette réticence, je me disais que peut être, en retardant les choses, il changerait d’avis.

J’ai conservé cette commode un long moment. Mais il a fallu que je me rende à l’évidence. L’envie qui m’animait au début de ce projet n’était plus là. Attendre ne servirait à rien. Voir cette commode inachevée dans la pièce, ne m’apportait qu’un sentiment d’insatisfaction.

Au final, tu (la commode) as occupé mon espace or tu n’as (auras) pas d’utilité chez moi. Je t’ai gardée un temps pensant que les choses changeront, mais non. Je devais m’y résoudre et te laisser partir.

D’autres aventures t’attendaient ailleurs. Je te revois encore partir avec cette jeune femme ravie de t’avoir acquise. A ton départ, j‘ai ressenti le poids de la commode me quitter. Je me suis sentie libérer.

Traduction

  • J’ai spontanément parlé de la commode comme si c’était une personne !!(Marie KONDO quand tu nous tiens…)  Ainsi je clos définitivement son chapitre.
  • Depuis, je me suis libérée de cette pression que j’avais mise sur mon conjoint, sur moi et sur notre couple. Quand notre couple sera prêt à avoir un deuxième enfant, alors c’est ensemble que nous acheterons une commode (ou autre).

 

Très souvent, nous faisons l’acquisition d’objets mais avons-nous pris le temps de nous demander pourquoi nous les voulions ? Est-ce purement esthétique ?  Est-ce pour combler un vide ? Quel usage faites vous de cet objet ? Nous projetons des désirs inconscients sur les objets, serez-vous y être attentif, serez-vous vous l’avouer ?

k

Regardez tous ces objets qui vous entourent et posez vous la question...

 

Je suis home organiser (formée à la psychologie de l’habitat) et je peux vous assurer qu’un objet n’entre jamais chez soi par hasard…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Publié par

zita home

Organisatrice d'intérieure formée à la psychologie de l'habitat et à la valorisation immobilière, je me consacre au bien être dans l'habitat. Découvrez mon univers inspiré par les tendances scandinave, vintage, minimaliste, zéro déchêt... et un peu geek.

2 réflexions au sujet de « Le jour où j’ai vendu ma commode »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s