Le tricot, tendance zen.

Le tricot connaît un regain de popularité. Grâce au tricot, les gens effectuent un retour à la tradition de nos grand-mères pour s’échapper du tête-à-tête avec leur ordinateur.

Cette vague s’ancre dans une démarche de plus en plus étendue de créer soi-même (voir article sur le D.I.Y) plutôt que d’acheter des produits fabriqués à la chaîne, de faible qualité. 

En plus de la sérénité qu’il apporte, le tricot offre une satisfaction particulière : la fierté liée à la création personnelle. Les réalisations maison sont autant de petites touches singulières dans un monde de « prêt-à-consommer ».

Le tricot a pris aujourd’hui une toute autre dimension. En effet,  on ne cesse de vanter ses bienfaits sur notre santé, notre vie sociale à tel point que l’on parle même aujourd’hui de « tricot-thérapie » !

373556-les-bienfaits-surprenants-du-tricot-sur-600x315-3.jpg

Beaucoup y voit un parallélisme avec la pratique du yoga. En effet, yoguer ou tricoter réduit le stress, l’anxiété, les douleurs chroniques, la dépression.

Tricoter active les mêmes zones du cerveau que la méditation, qui est l’un des 8 piliers du yoga. Notre attention est appelée à se concentrer, ce qui permet au mental de s’apaiser et de se détacher des pensées parasites.

Le fait de tricoter modifie la chimie du cerveau, en faisant baisser le taux de cortisol, l’hormone du stress, tout en dopant la production de dopamine et de sérotonine, les molécules du bien-être. 

Monica Baird, spécialiste de la douleur,  Top Santé.

Ce passe-temps demande une concentration proche de la méditation. Une fois que le point à effectuer a été totalement mémorisé, l’esprit peut vagabonder paisiblement. Les mouvements répétés des aiguilles deviennent naturels et activent les mêmes zones du cerveau que le yoga ce qui permet de ressentir les bienfaits de la méditation.

C’est un moyen de mettre le corps en relaxation. Dr Bendon, directeur de l’Institut du cerveau à l’école de médecine de Harvard.

Tricoter permet donc d’apaiser les tensions et les problèmes de santé liés à l’anxiété.

Renée Blixt, membre de the Crochet Guild of America et the Knitting Guild of America ajoute que tricoter aide à se focaliser sur l’ensemble d’une situation et non pas sur les détails. 

En effet, chaque maille tricotée fait partie d’un tout. Comprendre un patron c’est avoir une vision d’ensemble, mais également la notion de toutes les étapes intermédiaires qui amènent à sa réalisation (de ce qu’il deviendra). Se focaliser sur la finalité plutôt que sur un détail particulier  permet d’avoir un meilleur aperçu d’une situation et de la résoudre plus efficacement.

Le tricot nous amène à être en contact physique avec la matière. Tricoter, c’est aussi associer dans le même plaisir regard et toucher. Choix des couleurs, texture et douceur de la matière.

7368303_orig.jpg

Tricoter c’est aussi faire partie d’une communauté. La communauté peut être virtuelle, à travers les blogs, facebook ou encore sur Ravelry (site web communautaire de tricot et de crochet, regroupant plus de 2 millions de membres). Ce sont aussi des rencontres réelles qui ont régulièrement lieu dans chaque grande ville, grâce aux cafés tricots, de plus en plus populaires.

Alors n’attendons plus, tous et toutes à nos aiguilles!


Retrouvez quelques idées créatives sur mon Pinterest

Publicités

Publié par

zita home

Organisatrice d'intérieure formée à la psychologie de l'habitat et à la valorisation immobilière, je me consacre au bien être dans l'habitat. Découvrez mon univers inspiré par les tendances scandinave, vintage, minimaliste, zéro déchêt... et un peu geek.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s