La méthode KonMari : oui, mais à l’occidentale

Marie Kondo est une consultante japonaise en rangement. Son travail consiste à aider ses clients à jeter des choses, puis à organiser ce qui leur reste.

Avec plus de 2 millions d’exemplaires vendus, son emprise sur le monde anglophone est sans conteste. Il se manifeste déjà par le succès de groupes Facebook de partage d’expériences.

La méthode KonMari est au croisement du guide pratique et du développement personnel. Il se fonde sur un principe d’une extrême simplicité : jetez tout ce qui ne vous procure pas de la joie.

Ainsi Marie Kondo s’attaque au mal de notre société de consommation en mettant le doigt sur un réel besoin : le rangement et notre rapport à l’objet.

Ce livre a été une véritable bouffée d’air frais dans ma maison et dans ma tête. J’ai pris conscience de tous ces objets qui m’entouraient. J’ai pris le temps de me séparer de beaucoup d’entre eux afin de retrouver un intérieur sain, sans mauvaise énergie.

Toutefois, ce livre être lu avec un minimum de recule notamment du point de vue de la mise en pratique. Traité sous l’angle de la culture japonaise. Nous, occidentaux, n’avons pas les mêmes habitudes de vie. Il serait donc inapproprié de calquer son propos sans l’adapter un tant soit peu à notre société (et surtout à nous-même).

Marie Kondo aime jeter les objets qui n’ont plus de valeur (sur l’échelle de la joie). Elle n’interdit pas pour autant le recyclage, le don ou la vente. Prenons l’exemple de la conservation des papiers. En France, il existe des durées de conservations différentes selon la catégorie de papiers (factures, salaires, relevés de compte, livret de famille…).

Tâchons de nous approprier cette méthode et adaptons-la à notre mode de vie.

Sa méthode n’est pas universelle. Elle n’oblige à rien. Elle parle du désencombrement en abordant la forme et surtout le fond du problème. Elle partage avec nous des outils et des techniques qu’elle a elle-même mis en pratique. Mais le cheminement qui nous mènera à nous séparer de nos biens nous appartient pleinement.

SocksThe Illustrated Guide to the KonMari Method

Libre à nous de les tester, de les adapter à nos habitudes de vie et d’y apporter une dimension ludique afin de le faire perdurer dans le temps.

Ce livre a donné à de nombreuses personnes l’envie de réinvestir leur intérieur et de déculpabiliser face à une accumulation d’objets. Marie Kondo nous invite tout simplement à réfléchir à toutes nos possessions et à leur agencement.


Publicités

Publié par

zita home

Organisatrice d'intérieure formée à la psychologie de l'habitat et à la valorisation immobilière, je me consacre au bien être dans l'habitat. Découvrez mon univers inspiré par les tendances scandinave, vintage, minimaliste, zéro déchêt... et un peu geek.

3 réflexions au sujet de « La méthode KonMari : oui, mais à l’occidentale »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s